En recevant de vos doigts ce témoignage des liens indissolubles de solidarité qui unissent entre eux les différents membres des excellents membres de la famille française – pour le moment, hélas, divisés comme vous dites – je ne sais quel sentiment me détaille plus d’une manière poignante, le sentiment d’appréciation ou ceux de souffrance. Il est vraiment terrible de croire que ce doit être au moment où nous négocions, pour toute valeur en or, -les résultats durs et essentiels de nos défaites l’évacuation de nos propres départements, -de croire que la formation, cette dernière exhortation, nous sont fournis par vous. Je ressens vraiment toute la souffrance que vous ressentez en étant obligé de compter, de réfléchir, de partager vos attentes. Je sais que vous avez besoin, pendant que nous en avons, de partager avec vous-même que vous ne vous en approcherez pas. Je sais bien que vous aurez raison de vous reproduire que la constance est une des caractéristiques de votre compétition. Oh! c’est vraiment de cette circonstance même que notre bien-aimée Alsace était particulièrement exigée de l’unité française. Elle symbolisait parmi nous, à travers la partie de cette amplitude de mouvement et de légèreté, qui, malheureusement, à certains moments entachent notre personnalité nationale, elle symbolisait, je crois, une vitalité invincible. Et aussi sur cette excellente voie d’intrusion elle a toujours été identifiée comme la première et la finale pour défendre la patrie! C’est vraiment à cause de cela, qu’à condition qu’elle ne soit pas issue de la cellule familiale, on peut dire à juste titre qu’il n’y a ni France ni pays européens. Cependant l’heure est sérieuse et remplie de troubles, ce qui devient terriblement terrifiant que lorsque nous ne prêtons l’oreille qu’à des choses qui dynamisent notre patriotisme et aussi à des souvenirs méchants qui nous rappellent des défis difficiles, vers l’émotion de notre propre isolement sur la planète , vers le souvenir des points faibles qui nous ont stressés, nous devons aller à l’extrême et saper une raison que nous pourrions mieux aider. En effet, dans notre portée actuelle, ce qui doit être noté et récurrent pour les ingrédients qui m’ont sélectionné – qui m’ont salué, le dernier à protester et à protéger leurs privilèges ainsi que leur reconnaissance – n’est en rien rien d’euphorie ou d’enthousiasme, mais plutôt une note de résignation, même si elle est active. Nous devons obtenir des comptes de l’état de la France, nous devons le faire carrément dans l’affaire. À l’heure de fournir la République, que vous associez simplement et que vous avez constamment connectée non seulement en utilisant la défense dans la patrie, mais en plus de son élévation et de sa régénération, la République, dis-je, déclare l’allégeance de certains à l’exigence, d’autres individus de l’intérêt, et, de la généralité des gens intelligents, des sentiments de patriotisme.

 

Comments are closed.