La dette publique de la France a augmenté de 51,6 milliards d’euros au premier trimestre, selon l’Insee. Elle atteint désormais 2.089,4 milliards à fin mars. Mauvaise nouvelle sur le front de la dette publique. Selon les chiffres publiés ce mardi matin par l’Insee , la dette publique de la France au sens de Maastricht a en effet augmenté de 51,6 milliards d’euros au premier trimestre. Elle atteint 2.089,4 milliards fin mars ce qui représente désormais 97,5% du PIB. Son plus haut niveau jamais constaté par les statisticiens publics. En 2014 elle avait atteint 2037,8 milliards d’euros soit 95,6 % du PIB. Le ratio de dette sur PIB a ainsi augmenté de 1,9 point par rapport à la fin 2014 (95,6%), soit la plus forte hausse enregistrée depuis le premier trimestre 2012, et se situe nettement au-dessus de l’objectif de 96,3 % fixé pour cette année dans la dernière trajectoire des finances publiques. La seule dette de l’Etat a augmenté de 37,1 milliards d’euros sur le premier trimestre pour s’élever à 1.647,3 milliards, précise l’Insee dans un communiqué.

Tagged with:
 

Comments are closed.