J’aimerais aujourd’hui vous inciter à lire deux excellents articles qui dénoncent l’état de guerre déclaré par notre gouvernement, soi disant contre le terrorisme. J’expliquais brièvement dans un récent billet pourquoi je n’ai pas manifesté à Paris le 11 janvier. Hervé Kempf et Marie-Monique Robin développent et expliquent tellement mieux que moi cette terrible voie dans laquelle nos politiques entraient notre pays que je ne me risquerais pas à écrire davantage là-dessus.
L’éclairage de ces deux excellents journalistes engagés est de toute première importance. Je ne peux que chaudement vous recommander leur lecture : Marie-Monique Robin : LES TUERIES DU 7 JANVIER NE SONT PAS DES « FAITS DE GUERRE » MAIS D’ATROCES « FAITS DIVERS » Je ne citerai que quelques mots de Marie-Monique Robin : «…c’est la barbarie institutionnelle inhérente au système capitaliste globalisé qui génère les deux mamelles du terrorisme : l’humiliation et la haine.. » et qui conclue ainsi : « Profitons de cet incroyable élan de fraternité et de solidarité pour exiger du gouvernement qu’il mène la seule guerre qui vaille : celle contre la machine capitaliste qui fabrique des pauvres à la chaîne, sème la haine et le désespoir, détruit la planète, dérègle le climat et menace l’avenir des nos enfants ! » Ne soyons pas des moutons. Ne soyons pas le Charlie qu’ils veulent nous voir être, celui des tensions inter-communautaires, celui de la mondialisation, celui de l’accroissement des inégalités, celui de la diminution des libertés.

 

Comments are closed.